Biologie santé

Neuf cycles de conférences sont proposés dans la thématique "Biologie santé"


La cellule, comment ça marche ?

Proposé par Gérard Morel, Directeur de recherche CNRS, Université Lyon 1

La cellule est l’unité de vie. Tout organisme vivant est composé d’une ou de plusieurs cellules, chacune étant une machinerie complexe. Chez les organismes unicellulaires, la cellule s’organise pour former un ensemble autonome, tandis que chez les organismes pluricellulaires, les cellules se spécialisent et communiquent entre elles et le monde extérieur.
Cette année, nous verrons comment dans un organisme pluricellulaire, par exemple les mammifères, constitués de l’ordre de cent mille milliards de cellules, s’établit un équilibre entre toutes ces cellules ; quelles sont et comment s’effectuent les interactions à l’intérieur de l’organisme et avec le monde extérieur, pour assurer la survie de l’individu et son adaptation à un environnement changeant.

 

L’évolution en marche
Coordonné par François Bonneton, Maître de conférences, Université Lyon 1

Les sciences de l’évolution nous renseignent sur l’histoire naturelle du vivant. Comment cette connaissance du passé peut-elle nous aider à comprendre la nature actuelle ? L’évolution est-elle toujours en marche aujourd’hui ? Est-elle prévisible ? Pour vous tenir au courant  sur ces questions brûlantes, venez écouter les avancées récentes présentées par des évolutionnistes de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. L’histoire de la domestication du chien montre le pouvoir créateur de la sélection artificielle. Quant aux fleurs nombreuses et variées, si belles et si utiles, d’où viennent-elles ? L’origine des plantes à fleurs, ce que Darwin appelait « l’abominable mystère », commence à révéler ses secrets. La femme est-elle l'avenir de l'Homme ? La clef de ce problème réside dans l’évolution du chromosome Y, dont la présence confère le sexe masculin chez l’espèce humaine et chez d'autres mammifères. Ce chromosome peut-il disparaître ? Enfin, des expériences menées sur des organismes à reproduction rapide permettent d’étudier l’évolution en train de se faire. Cette approche expérimentale apporte des réponses à de vieilles questions : l'évolution de formes similaires se fait-elle toujours selon les mêmes mécanismes ? L'évolution peut-elle se répéter ?



Fleurs et plantes, des facettes multiples
Coordonné par Gaëtan Guignard, Maître de conférences, Université Lyon 1

Les végétaux font partie de notre vie quotidienne ; néanmoins ils recèlent bien des aspects ignorés. Sauvages ou cultivées, depuis la plus haute Antiquité, les roses, fleurs emblématiques de l’amour et de la fugacité de la vie, séduisent les poètes autant que les scientifiques. Les Orchidées ont une biologie complexe en raison de leurs relations avec les champignons et les insectes, expliquant la difficulté de leur protection. Les plantes venues des Amériques dès le XVIème siècle ont bouleversé les habitudes alimentaires des européens telles la pomme de terre, la vanille, le tabac... Les plantes font preuve d’adaptations particulières à des climats extrêmes : elles présentent des mouvements alors que tout-un-chacun les imagine parfaitement immobiles.
Ces conférences seront complétées par des visites où sera dévoilée l'histoire des arbres du Parc de la Tête d’Or, de son lac et de ses roses ; les vallons, les ruisseaux, l'empreinte originelle des fleuves, les forêts autrefois familières mais disparues du paysage lyonnais ; les raretés dans les serres du Jardin Botanique de la Tête d’Or.



Les microbes…invisibles mais capables du pire et du meilleur

Cycle coordonné par Agnès Richaume-Jolion, Professeur, Université Lyon 1

Les microbes sont indispensables au maintien de la vie et ont été utilisés par l’Homme bien avant qu’il n’en soupçonne l’existence. Responsables des grandes épidémies au cours de l’histoire, ils continuent, malgré les moyens de lutte actuels, de défrayer la chronique tels les virus de la grippe, Ebola…D’autres virus, moins médiatiques, font partie de notre patrimoine génétique. Il y a ceux que l’on attrape dès l’enfance et qui ne font que passer, et ceux que l’on garde toute notre vie. Certaines bactéries comme les légionnelles, présentes dans les environnements aquatiques ont développé des stratégies leur permettant de se multiplier à l'intérieur des cellules des êtres vivants. L’utilisation croissante de procédés contribuant à la diffusion de gouttelettes d'eau a conduit à l’émergence de la légionellose, pneumopathie encore trop souvent mortelle chez l'homme. Certains microbes s'attaquent aux plantes, causant parfois d'importantes pertes de rendement en agronomie. D'autres en stimulant la croissance de végétaux ou en les protégeant vis-à-vis d'agents pathogènes se comportent en ingénieurs agronomes ; ils constituent donc une alternative potentielle aux intrants chimiques. 
Les microbes possèdent d’extraordinaires capacités à transformer des composés toxiques. Ils contribuent également au recyclage des déchets organiques et jouent ainsi le rôle d’éboueurs de la planète. 


Nouvelles avancées en cancérologie

Coordonné par Nicole Mounier, Maître de conférences, Université Lyon 1


L’objectif de ce cycle est de faire le point sur l’évolution et les avancées considérables des thérapies au cours de ces dernières années. Deux exemples seront développés, l’approche cellulaire dans le cas de cancers du sang et de la moelle osseuse, qui consiste à apporter au patient des cellules souches pour suppléer ou remplacer les cellules sanguines défaillantes, et l’approche immunologique, qui cherche à mobiliser les défenses immunitaires du patient pour cibler et détruire ses propres cellules cancéreuses ainsi que leur microenvironnement tumoral délétère. Le cancer ayant une incidence croissante avec l’âge, un état des lieux sera fait sur l’oncogériatrie, qui permet de mieux définir les thérapies à proposer aux patients âgés. Enfin, une nouvelle stratégie contre le cancer vous sera présentée, la médecine 4P, prévention, prédiction, personnalisation, participation.

Inscription obligatoire, ouverte un mois avant chaque conférence :
Directement sur le site de la Bibliothèque municipale de Lyon http://www.bm-lyon.fr
Sur le bandeau du haut de page, aller sur Agenda culturel, puis en bas et à gauche de l’écran, saisir les critères de recherche suivants : Quoi ? Type : Conférences-débat, Thème : Sciences et santé, Où ? Lyon 8. Vous accédez à la réservation en ligne en bas de page.
Ou réservation auprès de la Médiathèque par téléphone au 04 78 78 12 12.



Pourquoi et comment vieillissons-nous ?
Coordonné par Nicole Mounier, Maître de conférences, Université Lyon 1

Pourquoi et comment vieillissons-nous ? Sommes-nous génétiquement programmés pour vieillir ? Pourrait-on ralentir l’usure de nos chromosomes ? Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont mis à jour différents mécanismes sous le contrôle de nos gènes et de notre environnement, qui participent au vieillissement. Un grand nombre de questions reste encore en suspens, cependant ces recherches laissent entrevoir quelques pistes d’intervention pour que chacun d’entre nous se donne toutes les chances de vieillir en bonne santé.
Le vieillissement cérébral est un problème particulier qui peut être abordé sous l’angle de la médecine, la prévention, des progrès scientifiques et technologiques. Notre cerveau est susceptible de rester parfaitement opérationnel à un âge très avancé. Devenir aidant de patients atteints de pathologies cérébrales liées à l’âge est le plus souvent un acte d’amour, le rester s’apparente parfois à un long chemin chaotique pour lequel une prise en charge adaptée du  couple « aidant-aidé » est indispensable. Quant aux problèmes de santé survenant au cours du vieillissement, ils sont aujourd'hui de plus en plus envisagés par les médecins gériatres sous un angle préventif par le repérage des premiers signes de fragilité.



Quand le cerveau se dérègle !
Coordonné par Nathalie Mandairon, Chargée de recherche CNRS, Université Lyon 1

Dans ce cycle de conférences, nous étudierons ce qui se passe dans notre cerveau lorsque des états pathologiques s'installent. Nous analyserons la part du normal et du pathologique dans des processus cognitifs comme la mémoire et l’oubli et dans le traitement d’informations sensorielles. Notre but ici est de comprendre le fonctionnement d’un cerveau sain et d’analyser les dysfonctionnements qui se mettent en place lors de la maladie. La connaissance de la physiopathologie de maladies telles que Parkinson, Alzheimer, Creutzfeldt-Jakob, la schizophrénie ou l'autisme va permettre tout d’abord d’aider au développement d'approches thérapeutiques innovantes et également de proposer des outils diagnostiques et cliniques.


Quoi de neuf en biologie et en santé ?
Coordonné par Michèle Ottmann, Maître de conférences, Université Lyon 1

Ce cycle de conférences a pour vocation de faire le point chaque année dans quelques domaines de la biologie et de la santé.
Cette année, 3 conférences sont consacrées aux microorganismes (virus, bactéries, champignons). La première fera le point sur l’actualité virologique du moment. La seconde expliquera le travail effectué à Conakry en Guinée, lors de l’épidémie du virus Ebola, dans le camion-laboratoire muni de l’équipement pour l’analyse d'agents infectieux. La troisième traitera des interactions constantes entre notre corps et les très nombreux microorganismes qu’il héberge ce qui nous amènera à revisiter la notion-même de l’individu.
Les deux dernières conférences sont consacrées à la relation entre sciences et médecine. L'une fera le point sur l'état actuel du traitement des maladies génétiques héréditaires, et l'autre nous emmènera vers une réflexion sur les nouvelles découvertes scientifiques et leur impact sur la médecine.

Inscription obligatoire, ouverte un mois avant chaque conférence :
Directement sur le site de la Bibliothèque municipale de Lyon http://www.bm-lyon.fr
Sur le bandeau du haut de page, aller sur Agenda culturel, puis en bas et à gauche de l’écran, saisir les critères de recherche suivants : Quoi ? Type : Conférences-débat, Thème : Sciences et santé, Où ? Lyon 8. Vous accédez à la réservation en ligne en bas de page.
Ou auprès de la Médiathèque par téléphone au 04 78 78 12 12.



Réparer le coeur
Coordonné par Philippe Chevalier, Professeur, Université Lyon 1, Chef du service Rythmologie, Hôpital Louis Pradel, Lyon
Nicole Mounier, Maître de conférences, Université Lyon 1

Les maladies cardio-vasculaires concernent des centaines de milliers de personnes en France et représentent, avec le cancer, l’une des premières causes de décès. Elles ont des origines multiples et entraînent des perturbations dans les artères ou les veines, avec des conséquences variées. Les progrès de ces dernières années dans les connaissances des facteurs de risque et du développement des pathologies ainsi que dans les traitements chirurgicaux et non-chirurgicaux réduisent l’incidence et les effets de ces maladies. Les conférences proposées feront le point sur l’état actuel des connaissances de trois aspects des maladies cardio-vasculaires.