Visites

Trois cycles de visites vous sont proposés pour l'année 2021-2022

Visites des collections de l’université Lyon 1

 
Les collections de l’Université C laude Bernard Lyon 1 contiennent plusieurs millions de spécimens et objets d’origines et d’époques très variées, de renommée internationale. Ces collections ont été et sont encore des outils utilisés pour la recherche et l’enseignement.
 
 

Les Herbiers de l’Université Lyon 1 : des collectes du XVIIIe siècle à l’herbier virtuel  
Mélanie Thiébaut, Directrice des Herbiers, Université Lyon 1

L’Herbier de l’Université Lyon 1 est l’un des plus grands herbiers du monde et reflète les facettes multiples de la biodiversité végétale. Cette visite entre Histoire et Science vous fera découvrir comment ces collections patrimoniales et scientifiques précieuses sont conservées et valorisées au XXIème siècle.
Visite ouverte à 20 personnes
 

Le Droguier de la Faculté de Pharmacie de Lyon  
Marie-Geneviève Dijoux-Franca, Professeure, Isabelle Kerzaon, Maître de conférences, et Kevin Ortel, Université Lyon 1

Le Droguier est une collection de « drogues », c’est-à-dire de parties de plantes, de résines, de substances d’origine animale et de minéraux utilisés au cours des temps par les apothicaires. Les procédés mis au point pour élaborer les médicaments d’origine naturelle sont aujourd’hui revisités par les chercheurs.
Visite ouverte à 20 personnes

 

Visites botaniques

Les serres du Jardin Botanique du Parc de la Tête d’Or  
Georges Barale, Professeur émérite, Université Lyon 1

Comment une plante peut-elle vivre dans un milieu en déficit hydrique ou à l’inverse riche en eau ? Quelles formes biologiques peut-elle acquérir ? Quelles relations a-t-elle avec son environnement ? Comment être xérophyte, succulente, épiphyte, aquatique, carnivore… ?
Visite ouverte à 25 personnes


Parcours botanique du campus de la Doua    
Georges Barale

Nous découvrirons des arbres et des arbustes de différents groupes botaniques (des conifères aux plantes à fleurs). Leurs particularités seront présentées en relation avec le milieu ainsi que leurs intérêts (pédagogique, industriel, pharmaceutique…) par rapport à la vie de tous les jours.
Visite ouverte à 30 personnes


Histoire du parc de la Tête d’Or     
Pascal Terrier, Agent technique principal, Ville de Lyon

Ce parc a été créé dans le but de « donner de la nature à ceux qui n’en ont pas » et ouvert en 1857. C’est l’un des plus grands parcs urbains de France (106 ha), conçu sur le modèle du jardin anglais, avec un lac de 16 ha, de vastes pelouses alternant avec plus de 8 800 arbres et des massifs fleuris.
Visite ouverte à 30 personnes


Le parc du confluent à Gerland et la Maison des Fleurs
Pascal Terrier

Ce parc est un aménagement des berges du Rhône, inauguré en 2000 par Raymond Barre (1924-2007), Maire de Lyon. Il contient une vaste plaine de jeux, une promenade " la Mégaphorbiaie ", des jardins familiaux etc... La Maison des Fleurs est un lieu d'exposition dédié aux amoureux du jardinage et du monde horticole.
Visite ouverte à 30 personnes
 


Visites géologiques


Lugdunum, la ville romaine 
Davide Olivero, Maître de conférences, Université Lyon 1

Lyon est entouré des reliefs cristallins du Massif Central et sédimentaires du Mont d'Or, du Beaujolais, du Jura et des Alpes.
Les Romains ont bâti Lugdunum en utilisant tous ces matériaux, mais parfois ils les ont cherchés bien plus loin.

Visite ouverte à 25 personnes
Visite annulée 48h à l’avance en cas de pluie continue


Lyon, de la Renaissance au 19ème siècle  
Davide Olivero

Lyon a été bâti avec des matériaux très variés, de provenance locale ou lointaine, mais aussi des matériaux d’origine romaine, réemployés. Ceci peut facilement être observé de la basilique de Fourvière jusqu’aux quartiers Saint-Paul et Saint-Jean.
Visite ouverte à 25 personnes
Visite annulée 48h à l’avance en cas de pluie continue



Le calcaire à gryphées de Saint-Fortunat, entre géologie et histoire
Hervé Bertrand, maître de conférences, Université Lyon 1

Difficile aujourd’hui d’imaginer que Saint-Fortunat, avec une trentaine de carrières, fut pendant des siècles le lieu d’extraction privilégié de la roche la plus célèbre à Lyon !  Et pourtant… Au fil d’une balade sur le Sentier de la Pierre, nous reconstituerons l’environnement marin de la région il y a près de 200 millions d’années. Les rares vestiges géologiques préservés, mais aussi les cabornes, croix, maisons de village et dalles funéraires de la chapelle gothique nous rappellent l’âge d’or des carriers et tailleurs de pierre qui avaient nommé chacun des bancs exploités aux 18ème et 19ème siècles, selon les caractéristiques et l’utilisation de la roche.
Circuit d’environ 6 km : chaussures de marche recommandées
Visite ouverte à 20 personnes.
Visite annulée 48h à l’avance en cas de pluie continue