Conférence


Soirée scientifique de l'Université Ouverte : Démêler le faux du vrai : dater les oeuvres d'art par le radiocarbone

Lucile Beck, Directrice de recherche CEA, Responsable du Laboratoire de Mesure du Carbone 14 (LMC), CEA-Université Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette




Démêler le faux du vrai : dater les oeuvres d'art par le radiocarbone

 


La datation par la méthode du radiocarbone est une technique de datation absolue, éprouvée maintenant depuis plus de 70 ans. Son principe s’appuie sur la désintégration de l’isotope naturel radioactif du carbone, le carbone 14.

Au fil des décennies, son utilisation s’est diversifiée. Si l’archéologie est le domaine d’application le plus connu, il existe de nombreux autres champs qui bénéficient de ses progrès ; on peut citer, par exemple, la surveillance de l’environnement, l’étude des paysages anciens ou actuels, des cycles de l’eau et du carbone ou du paléoclimat, etc. Dans le domaine des sciences humaines, l’apport de la datation par le carbone 14 est indissociable de notre connaissance de la vie des hommes de ces 50 000 dernières années, toutes époques et tous lieux confondus. Enfin, cette technique est utilisée pour traquer les fraudes, que ce soit pour détecter les contrefaçons de produits alimentaires ou démasquer les faux en art.

Après une introduction des principes généraux, Lucile Beck présentera quelques exemples emblématiques de l’utilisation de la méthode de datation par le carbone 14. Elle montrera ensuite les applications pour les œuvres d'art et les développements associés pour tenter de démêler le faux du vrai.


 Conférence libre d'accès et gratuite.


Liste des horaires :

  • Le 20 janvier 2022 de 19h30 à 21h30

    Rendez-vous au Centre Culturel et de la Vie Associative, 234 cours Emile Zola à Villeurbanne. Metro A, arrêt Flachet