Sciences et histoire

6 cycles de conférences sont proposés dans la thématique "Sciences et histoire"



La fabrique du progrès, entre sciences et humanités

Coordonné par Hélène Aguesse, Coordinatrice du Collège des Hautes Etudes Lyon Science(s) et Christophe Corre, Professeur, Ecole Centrale Lyon

Le progrès suscite souvent des sentiments et réactions contradictoires : enthousiasme ou inquiétude, adhésion ou révolte. Nous pouvons le subir ou bien chercher à le construire. Pour mieux le comprendre et en devenir des acteurs éclairés, l'histoire du progrès, ses limites et quelques-unes de ses figures sont analysées au travers de 12 séances proposées par des enseignants issus des 5 établissements du Collège des Hautes Etudes Lyon Science[s] : École Centrale de Lyon, École normale supérieure de Lyon, Sciences Po Lyon, VetAgro Sup, Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon.

L’accès à ces séances est gratuit pour les auditeurs de l’Université Ouverte.



Antarctique

Coordonné par Hervé Bertrand, Maître de conférences, Université Lyon 1

Dernier continent découvert au prix d’explorations héroïques devenues légendaires, l’Antarctique jouit d’un statut international unique assorti d’un moratoire jusqu’en 2048 qui le consacre à la préservation de l’environnement, à la paix et à la science. Une longue histoire géologique (3,8 millliards d’années !) explique la richesse du sous-sol, avant que son isolement climatique le couvre de glaces, faisant de ce continent blanc un cadre unique propice au foisonnement de la recherche : les archives du climat, le trou d’ozone, le réchauffement climatique y sont scrutés. L’écophysiologie des manchots révèle des mécanismes adaptatifs au froid qui pourraient nous servir de modèles. Des détecteurs enfouis sous le Pôle Sud (IceCube) traquent les neutrinos en quête de l’histoire du cosmos. Cet esprit de coopération scientifique saura-t-il prévaloir dans les décennies à venir sur les convoitises partisanes ?

 

L’évolution du vivant, hier, aujourd’hui et demain

Coordonné par Gilles Escarguel, Maître de conférences, Université Lyon 1

La théorie de l’évolution en biologie s’est constituée autour d’œuvres fondatrices, comme celle de Darwin, et d’un immense corpus d’observations et d’expériences, en particulier dans les domaines de la génétique, de la biologie moléculaire, de l’écologie et de la paléontologie. La sélection naturelle et la dérive génétique apparaissent aujourd’hui comme les deux mécanismes fondamentaux de réduction de la variabilité entre individus au sein des populations, laquelle variabilité est sans cesse renouvelée par le biais de mutations génétiques. Conséquence historique de cet équilibre dynamique entre gain et perte de variabilité, inlassablement de nouvelles espèces se forment alors que d’autres disparaissent, dessinant ainsi l’arbre unique des relations de parentés entre espèces. Longtemps négligée, l’implication des processus développementaux ainsi que non-génétiques (par exemple épigénétiques) dans l’évolution des espèces reste encore à préciser, mais n’est certainement pas anecdotique. On abordera également la place de cette théorie dans l’histoire culturelle et sociale, en s’intéressant plus particulièrement aux premières hypothèses transformistes ainsi qu’aux controverses autour de l’évolution de l’Homme.


Quelques instantanés de l’histoire des mathématiques 

Coordonné par Régis Goiffon, Chercheur associé, Université Lyon 1

L’histoire des mathématiques apporte un éclairage précieux non seulement sur la genèse des concepts mais aussi sur les hommes qui les ont développés. Après une première conférence présentant les enjeux de la recherche actuelle en histoire des mathématiques, nous vous proposerons quelques « instantanés » importants, principalement tirés de l’histoire de l’intégration de l’Antiquité au XIXe siècle.

 

Gemmologie et histoire

Proposé par Gérard Panczer, Professeur des Universités, Université Lyon 1

Les objets du patrimoine sont étudiés historiquement à partir des archives. L’apport complémentaire des études scientifiques et en particulier des analyses gemmologiques à l’aide de techniques spectroscopiques révèlent souvent des aspects fondamentaux, originaux et souvent inattendus. Au cours de ce cycle seront présentées les récentes études menées par des chercheurs lyonnais de pièces historiques : les analyses gemmologiques de pièces d’orfèvrerie carolingiennes telles que le Talisman dit de Charlemagne (Reims) et la Majesté de Sainte-Foy (Conques), du Grand Saphir de Louis XIV (Muséum Paris) et la célèbre couronne de la Vierge du Trésor de Fourvière.

 

Histoire du livre

Proposé par Michèle Behr, Conservateur des bibliothèques, Université Catholique de Lyon

Faire découvrir le long chemin parcouru depuis l’Antiquité jusqu’au livre imprimé et à l’édition contemporaine. Présenter cette évolution dans le contexte du Proche-Orient (Mésopotamie), de l’Egypte, du bassin méditerranéen et de l’Europe occidentale.

La réservation est obligatoire, pour tout le cycle, auprès de l’UNIVA, par téléphone au 04 72 32 50 29 ou par courriel à univa@univ-catholyon.fr